JOHNNY HALLYDAY EST MORT

Johnny Hallyday est mort dans sa maison de Marnes-la-Coquette (dans les Hauts-de-Seine) du chanteur âgé de 74 ans le 6 décembre 2017 à deux heures du matin.

C'était le plus grand chanteur en France. Il était considéré comme le Elvis Presley français.

Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, était né le dans le 9e arrondissement de Paris.

Sa mère, coiffeuse puis employée de crèmerie, reprend après sa naissance une activité professionnelle, celui de mannequin-cabine pour des couturiers et fait élever son enfant par sa tante paternelle Hélène Mar.

À 3 ans commence pour Jean-Philippe une vie d'enfant de la balle. Ses cousines sont des danseuses classiques et, à partir de fin 1946, il vit à Londres durant deux ans. Desta épouse Lee Lemoine Ketcham, un danseur américain connu sous le nom de scène de Lee Halliday. Le trio de danse acrobatique, Desta, Menen et Lee, se produit à travers l'Europe jusqu'en 1949. Il devient ensuite duo, Desta et Lee se nommant alors « Les Halliday ».

Père de cœur, Lee Halliday qui incarne le rêve américain le surnomme Johnny. Plus tard, au moment de choisir un nom de scène, c'est naturellement qu'il optera pour le nom de scène Johnny Halliday. Inscrit à l'école des enfants du spectacle, il suit des cours par correspondance, apprend la danse classique et, à Paris, suit des cours de théâtre au Centre d'art dramatique de la rue Blanche et au Théâtre du Petit Monde ; il apprend le violon qu'il déteste et finit par échanger, au grand dam de ses aînés, contre une guitare. Durant deux ans, où il vit à Genève, inscrit au conservatoire, il prend des cours de guitare avec le maître José de Azpiazu, avant que ce dernier, n'appréciant guère qu'il joue dans les rues des airs de cow-boy, ne le renvoie. Dès l'âge de neuf ans, il occupe la scène pendant les changements de costume du couple, en chantant des chants traditionnels français ou américains. Il monte officiellement sur scène, pour la première fois, le 13 juin 1956 pour la première partie du spectacle des Halliday, à l’Atlantic Palace de Copenhague, où il chante La Ballade de Davy Crockett, en s'accompagnant à la guitare, habillé en cow-boy.

Johnny, qui rêve de devenir comédien, obtient divers petits rôles : il est figurant dans Les Diaboliques, tourne une réclame pour une marque de vêtements, participe à la télévision à l'émission Martin et Martine, où il chante Dans les plaines du Far-West. À 14 ans, Johnny découvre au cinéma avec le film Amour frénétique, Elvis Presley et le rock 'n' roll. C'est une révélation et, persuadé d'avoir trouvé sa voie, il décide de devenir chanteur de rock 'n' roll.

Soutenu par ses proches, notamment par Lee Halliday qui le produit, convaincu que cette musique peut s'imposer en France, ce dernier fait envoyer d'Amérique, par sa famille, des disques de rock.

À partir de 1958, Johnny fréquente ce qui bientôt devient le lieu culte du rock français : le Golf-Drouot, d'Henri Leproux. C'est là qu'il retrouve d'autres copains, futurs confrères et concurrents : Long Chris, Dany Logan, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell. Sur le tremplin, s'inspirant de ses idoles, il chante des reprises et adaptations françaises du répertoire américain en s'accompagnant à la guitare.

Le 30 décembre 1959, Johnny Halliday participe à l'émission radio Paris cocktail de Pierre Mendelssohn, avec en vedette Colette Renard. Il chante Viens faire une partie. Remarqué par Jil et Jan, deux auteurs-compositeurs enthousiasmés par sa prestation, ils le présentent à Jacques Wolfsohn de la maison de disques Vogue.

Le 16 janvier 1960, Johnny Halliday signe un contrat avec Vogue. Son premier album, un super 45 tours, sort le 14 mars. Sur la pochette, son nom est, par erreur, orthographié avec deux y, graphie qui sera définitivement adoptée. T'Aimer follement (titre également chanté par Dalida, son disque est sorti en février), est la chanson promue. L'accueil des radios est très défavorable voire franchement hostile, Johnny provoquant un choc de générations, alors que les auditeurs réclament de l'André Claveau ou du Georges Guétary. Seule l'émission Salut les copains quotidiennement programmée sur Europe N°1 fait figure d'exception ; dès la parution du disque le chanteur est largement soutenu par les présentateurs Daniel Filipacchi et Frank Ténot.

En avril, le chanteur obtient son premier contrat professionnel de 500 nouveaux francs et se produit, les 16 et 17, au Cabaret l'Escale à Migennes, (Johnny Hallyday 1960 : À la Roche-Migennes). Le lendemain, parrainé par Line Renaud, il fait sa première télé dans L'École des Vedettes d'Aimée Mortimer. Il chante Laisse les filles en jouant de la guitare tout en se roulant par terre, ce qui défraie la chronique mais aussi dope les ventes du disque qui, de trente-mille exemplaires déjà vendus, passent en quelques jours à cent-mille.

Souvenirs, souvenirs, son nouvel EP (sorti en juin), offre au chanteur son premier succès, tandis que son impresario Georges Leroux lui décroche de nombreux galas. Johnny est engagé en première partie de la tournée de Sacha Distel, avant de se produire durant l'été au casino de Juan-les-Pins. 

En septembre, durant trois semaines, à l'Alhambra, il est programmé en vedette américaine de Raymond Devos.

Après le succès de Souvenirs, souvenirs et la sortie en octobre d'un troisième 45 tours (Itsy bitsy, petit bikini), d'autres émissions de radio vont le programmer. Ce même mois, sort son premier 33 tours 25 cm Hello Johnny.

En novembre, le chanteur se produit plusieurs jours à l'Alcazar de Marseille, où il confirme son succès naissant, avant de s'imposer à Monte-Carlo.

Autour de Johnny Hallyday, le est organisé le Premier festival international de rock au Palais des sports de Paris dans une ambiance survoltée et explosive où bagarres et arrestations sont nombreuses.

Johnny Hallyday a 18 ans, il « signe » chez Philips le . Johnny Stark devient son nouvel imprésario, tandis que Vogue sort un troisième et dernier 25 cm, Tête à tête avec Johnny Hallyday.

Son premier disque, enregistré à Londres, Viens danser le twist qui sort le 20 septembre. Le jour même, et jusqu'au 9 octobre, il est le premier artiste de sa génération à se produire en vedette à l'Olympia de Paris, où il lance le twist en France. Pour Noël, sort l'album Salut les copains, titre qui se veut un clin d'œil reconnaissant à la célèbre émission radio.

Au printemps 1962, il enregistre à Nashville l'album Sings America's Rockin' Hits, chanté entièrement en anglais.

Les succès s'enchaînent : Laissez-nous twister, Pas cette chanson, Elle est terrible et surtout L'idole des jeunes, une appellation qui désormais, va durablement lui coller à la peau. Nanti de ce nouveau titre, il investit l'Olympia du 25 octobre au 12 novembre.

Pour le premier anniversaire du magazine Salut les copains, Europe no 1 organise, le 22 juin, un concert gratuit place de la Nation, réunissant (notamment), Sylvie Vartan, Richard Anthony, les Chats sauvages et Johnny Hallyday.

Le nouveau succès de Johnny Da dou ron ron, qui de tous est celui du chanteur resté le plus longtemps no 1 dans les hit-parades (25 cm Da dou ron ron).

Début 1964, sort le 25 cm Les guitares jouent, enregistré avec son nouveau groupe Joey and the Showmen. 

Il donne encore quelques galas en province, à l'issue desquels, il est incorporé, le 8 mai, au 43e régiment d'infanterie de marine d'Offenbourg (le chanteur a bénéficié d'un report d'une année afin de pouvoir honorer tous ses engagements). Enregistré avant son incorporation, sort début juillet l'album Johnny, reviens ! Les Rocks les plus terribles. Il obtient l'autorisation de poursuivre ses enregistrements. C'est durant cette période qu'il grave l'un de ses plus grands succès, Le Pénitencier, extrait du 25 cm éponyme.

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan se marient le 12 avril 1965, à Loconville, envahie pour l'occasion par le public et la presse. L'album Hallelujah sort le 9 juillet 1965. En novembre sort un second album Johnny chante Hallyday qu'il a entièrement composé et qui marque le début d'une longue collaboration artistique avec son ami Long Chris.

Le chanteur se produit à partir du 18 octobre à l'Olympia, durant plus d'un mois.

En ce début d'année 1966, plus rien ne semble aller pour lui : ses ventes de disques connaissent une forte baisse et multipliant les galas, il ne joue pas toujours à guichet fermé. En cette période difficile, Hallyday se produit dans plusieurs pays étrangers, notamment en Europe de l'Est. Arrive alors un nouveau chanteur nommé Antoine qui connait un succès fulgurant avec le titre Les Élucubrations d'Antoine, où au détour d'un couplet, il propose d'enfermer « Johnny Hallyday en cage à Médrano ». Peu après, Hallyday réplique avec le titre Cheveux longs et idées courtes qui connait un succès égal.

Johnny, en août, enregistre un nouvel album à Londres. Il y fait la connaissance de Noel Redding et Jimi Hendrix, qu'il contribue à faire connaître en les engageant dans sa tournée.

Alors que son fils, David naît le 14 août, lui chante à Milan. Le lendemain, pour quelques heures il est au chevet de Sylvie, puis s'envole pour Venise, où il se produit le soir même. La presse se fait l'écho d'une séparation imminente alors que le fisc lui réclame un lourd arriéré d'impôts. Le 10 septembre, Johnny doit chanter à la fête de l'Humanité ; épuisé par le rythme des galas et profondément déprimé, à quelques heures de la représentation, il tente de se suicider et est hospitalisé d'urgence C'est dans ce contexte, que Philips sort le titre Noir c'est noir, qui devient un énorme tube (le plus important depuis Le Pénitencier).

Après quelques semaines de convalescence, à l'occasion d'un Musicorama Johnny chante à l'Olympia le 18 novembre, accompagné par une nouvelle formation, les Blackburd, que dirige le guitariste Mick Jones et le batteur Tommy Brown. Cette représentation à l'Olympia relance totalement sa carrière. Le lendemain, l'album La Génération perdue est commercialisé. Ce disque, qui regorge de hits et de titres pour la scène demeure l'un des plus importants de sa production. L'année s'achève sur un autre grand succès, Si j'étais un charpentier.

Enregistrée à Londres en décembre, avec la participation de Jimi Hendrix, l'adaptation de Hey Joe est un nouveau tube pour Hallyday au printemps 1967.

La séparation entre Sylvie et Johnny n'est plus d'actualité et le couple se produit à l'Olympia du 15 mars au 16 avril. Johnny assure la seconde partie et commence son tour de chant avec Les coups, qu'il entame depuis les coulisses, le son allant crescendo à mesure qu'il avance vers la scène. 

Europe no 1 lui consacre, le 14 novembre, un Musicorama exceptionnel organisé au Palais des sports de Paris. 450 projecteurs et 800 phares de voitures dressés tel un mur au fond de la scène servent de décors. Pour la première fois, il utilise des écrans sur lesquels sont projetés une multitude d'images disparates.

En 1968, Johnny parachève avec l'emblématique album Rêve et amour qui paraît en octobre. La pochette du disque, mi-photo mi-dessin, est fortement influencée par celle de Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles.

En février 1969, Johnny Hallyday reprend la scène, d'abord au Canada, puis en France, où il rode son nouveau tour de chant, avant de se produire au Palais des sports de Paris du 26 avril au 4 mai. Un nouveau guitariste (remarqué en février au Golf-Drouot), a intégré la formation ; nommé Jean-Pierre Azoulay.

Johnny Hallyday sort Rivière… ouvre ton lit, un nouvel album très blues rock, pour lequel il s'est entouré de nombreux musiciens anglais, notamment Peter Frampton et Steve Marriott. La chanson Que je t'aime diffusée en 45 tours en juin, obtient un grand succès et demeure l'une des plus célèbres de l'interprète. Sa tournée d'été bat des records d'affluence.

En 1970, sa collaboration avec le journaliste, écrivain et cinéaste Philippe Labro poursuit cette évolution et marque grandement sa carrière. Amis, ils partagent une passion commune pour l'Amérique.

Un nouvel album, intitulé Vie, sort en novembre. L'année est également marquée par le cinéma, où pour la première fois le chanteur trouve deux véritables rôles : il incarne un justicier dans Le Spécialiste, western spaghetti de Sergio Corbucci et un voyou repenti dans Point de chute, drame policier de Robert Hossein.

Le 20 février 1970, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday se rendent à Belfort pour un gala et sont victimes d'un grave accident de la route. Si lui n'est que très légèrement touché, c'est beaucoup plus grave pour Sylvie, sérieusement blessée au visage. Des spécialistes américains en chirurgie esthétique parviennent, après plusieurs opérations, à lui rendre son visage. Début 1971, l'affiche d'une tournée aux Antilles et au Canada fait scandale : Hallyday y apparaît crucifié sur une guitare. À Pointe-à-Pitre, le spectacle se transforme en émeutes et durant les étapes canadiennes les incidents sont également nombreux. Le succès de la chanson Oh ! Ma jolie Sarah est fulgurant et s'inscrit parmi les plus gros succès de la décennie. Elle précède la sortie en juin de Flagrant délit, un album exclusivement rock, entièrement écrit par Philippe Labro. Johnny Hallyday a longtemps dit que Flagrant délit était son album préféré (jusqu'à ce que Rock'n'Roll Attitude ne prenne cette première place).

L'artiste chante au Palais des sports de Paris du 21 septembre au 14 octobre. En fin de spectacle, le chanteur interprète un Medley Rock'n'Roll en anglais, sur lequel, chaque soir, l'accompagne au piano Michel Polnareff. Au cours de la dernière représentation, Johnny multiplie les standards américains et reste en scène plus de trois heures et demie.

1972, au cinéma, sous la direction de Claude Lelouch, Johnny organise son propre enlèvement dans L'aventure c'est l'aventure, film dont il interprète la chanson titre.

J'ai tout donné de François Reichenbach, film consacré au phénomène Hallyday, est présenté en ouverture du festival de Cannes. Sorti en juin, l'album Country, Folk, Rock est l'une des premières incursions d'Hallyday dans la country.

Début 1973, la chanson La Musique que j'aime s'impose au public et devient l'un de ses grands classiques. Elle ouvre l'album Insolitudes, où blues, rocks et ballades font la part belle aux guitares. Le disque compte parmi les meilleures réussites du tandem Mallory-Hallyday.

À la demande de Bruno Coquatrix, alors en proie à d'importants problèmes financiers, Johnny donne gracieusement plusieurs représentations à l'Olympia, en juin, alors que sur les ondes, en duo avec Sylvie Vartan, la chanson J'ai un problème est un hit et l'un des grands succès de l'année.

En 1974, Je t'aime, je t'aime, je t'aime, un nouvel album essentiellement composé de ballades.

Rock'n'Slow est le premier volume de ce qu'il nomme sa « trilogie retour aux sources ». Hallyday mêlant créations originales et « classiques » chante Berry, Cochran, Presley, mais aussi les Stones. La sortie de l'album précède une tournée de promotion, qu'il débute par Souvenirs, souvenirs, marquant un peu plus encore ce retour aux origines.

Début 1975, le chanteur est en studio à Memphis et Nashville. Sur Rock à Memphis, il grave treize standards des « fifties ». L'album, publié en mai, est favorablement accueilli par la critique et le public.

Dans la foulée, l'album La Terre promise est enregistré à Nashville. Le disque, aux sonorités très country rock, sort en septembre.

Sur les ondes, dès avril, les titres La fille de l'été dernier et Hey lovely lady, pressés sur un même 45 tours, sont des « hits ». À l'automne, il enregistre deux albums et annonce sa rentrée au Palais des sports de Paris en septembre 1976.

Sortie en février 1976, Requiem pour un fou se classe au sommet des hit-parades en deux jours et est très vite disque d'or. Johnny obtient un second hit avec la chanson Derrière l'amour annonciatrice de l'album éponyme. Le disque, qui alterne rock et variété, obtient un grand succès et devient la meilleure vente de la décennie de l'artiste. À l'automne, la chanson Gabrielle (unique titre rock du chanteur à accéder, en cette période, au rang de tube), devient un nouveau no 1.
En mai, en Italie, sort son second album enregistré dans une langue étrangère, In Italiano.

Il se produit au Palais des sports de Paris du 28 septembre au 30 octobre.

Hamlet, premier double album studio du chanteur et l'un des tout premiers opéra-rock en France, paraît en novembre. Gilles Thibaut signe le livret de l'adaptation en vers de la pièce de Shakespeare, sur une musique composée par Pierre Groscolas,

En octobre 1977, sort l'album C'est la vie. Le titre phare, J'ai oublié de vivre, est l'unique tube d'un disque qui obtient pourtant les faveurs du public. Jacques Revaux cède la place de directeur artistique à Eddie Vartan en 1978. La chanson Elle m'oublie (premier extrait de l'album Solitudes à deux), est un énorme hit, comptant parmi les plus importants de la décennie et remporte le grand prix du Midem à Cannes.

Hollywood, enregistré à Los Angeles, sort en janvier 1979. L'album contient de nombreuses adaptations et emprunte de multiples couleurs musicales : Hallyday chante Bob Seger, Robert Palmer et (plus étonnant), Jimmy Cliff.

Du 18 octobre au 26 novembre, Johnny présente au pavillon de Paris son nouveau spectacle, conçu sur un thème de science-fiction, L'ange aux yeux de lasers. Le chanteur interprète nombres d'inédits, notamment Ma gueule, qui très vite devient un standard. Pour son entrée en scène, Hallyday porte des lunettes spécialement adaptées pour lancer des rayons lasers en direction du public. C'est encore sous des lasers qu'il termine, foudroyé, cette première partie, après avoir chanté un vibrant plaidoyer contre la peine de mort, Sauvez moi. La seconde partie est d'une facture plus classique : Hallyday y interprète de nombreux succès et achève son récital par une longue séquence rock 'n' roll, sur laquelle l'accompagne au piano Gilbert Montagné. Lors la dernière représentation, David Hallyday (alors âgé de 13 ans), fait sa première apparition publique en accompagnant son père à la batterie sur Rien que huit jours. Joué à guichets fermés durant six semaines, le spectacle attire 250 000 spectateurs, et le double album Pavillon de Paris : Porte de Pantin bat des records de vente pour un disque live.

Diffusé en juin 1980, l'album À partir de maintenant, essentiellement composé de ballades, ne contient aucun tube.

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday ont officiellement divorcé le 5 novembre 1980.

Début 1981, sort l'album En pièces détachées, qui marque un net retour au rock dur et violent : avec le titre Guerre, Hallyday s'offre une incursion dans l'univers du hard rock et la chanson Lady Divine, qui se veut une mise en garde contre la consommation de substances illicites et dangereuses, est censurée par sa maison de disques, qui impose son titre (la chanson devait à l'origine s'appeler Lady Cocaïne), ainsi que quelques modifications du texte.
En février et mars, accompagné par une nouvelle formation, le Night Rider Band (anciens musiciens d'Elton John), il est en tournée de promotion à travers la France et la Belgique.

Au cours de ces quatre années, il enregistre huit albums studio, (dont un en espagnol Black es noir et Version 82 où il réenregistre la totalité des chansons de la période Vogue). Sortie début 1982, l'album Quelque part un aigle, faisant fi des contraintes commerciales.

Le 19 février, le chanteur donne deux représentations pour les détenus à la Maison d'arrêt de Fleury-Mérogis.

À la ville, en ce printemps, Nathalie Baye et Johnny Hallyday deviennent un couple, duquel naît, en novembre 1983, Laura Smet. Commercialisé quelques jours avant la première, l'album La peur, n'existe que par et pour le show Fantasmhallyday que Johnny donne au Palais des sports de Paris à l'automne.

Fantasmhallyday est présenté du 14 septembre au 11 novembre 82, au Palais des sports de Paris.

À partir du et jusqu'au , Johnny Hallyday s'installe pour trois mois au Zénith de Paris, (une durée de programmation jamais vue en Europe). Le mardi 8, à quelques minutes de la fin du show, Hallyday s'écroule sur scène, victime d'une syncope. Hospitalisé jusqu'au 12, il est contraint d'annuler toutes ses dates jusqu'au 29 janvier. Le lendemain, Johnny Hallyday remonte sur scène pour les trois dernières dates.

Au printemps 1985, il enregistre l'album Rock'n'Roll Attitude, écrit composé et réalisé par Michel Berger. Le disque obtient un grand succès public et critique. De nombreux titres sont des hits et deviennent des standards de son répertoire, notamment Quelque chose de Tennessee, qui s'impose comme l'un de ses plus grands succès. Cette métamorphose, amorcée par Michel Berger, prend une autre dimension encore grâce au cinéaste Jean-Luc Godard, sous la direction duquel Hallyday tourne le film Détective et avec qui il monte les marches du palais du festival de Cannes.

L'année suivante, le réalisateur Costa-Gavras enfonce le clou avec Conseil de famille, une comédie policière où il confirme un réel talent de comédien. En revanche, le film Terminus de Pierre-William Glenn, en 1987, est un échec retentissant.

Le , après une seconde opération de la hanche début juin, Johnny Hallyday est de retour sur scène.

À l'automne 1986, il enregistre Gang, un album écrit et réalisé par Jean-Jacques Goldman. Il sort le 6 décembre et est certifié disque de platine en deux semaines.

Accompagné par une nouvelle formation (notamment Norbert Krief, ancien guitariste de Trust), il chante au palais omnisports de Paris-Bercy du 15 septembre au 4 octobre 1987.

Son 36e album studio, Cadillac, sort en juin 1989. Étienne Roda-Gil signe l'ensemble des textes et réalise l'album.

Aux côtés de Véronique Sanson, Jean-Jacques Goldman, Michel Sardou et Eddy Mitchell, du 6 au 14 novembre, il participe à la toute première tournée organisée au profit des Restos du Cœur, fondés par Coluche en 1985. L'album Tournée d'Enfoirés est rapidement commercialisé au bénéfice de l'association.

Adeline Blondieau, fille de son ami Long Chris,  épouse Johnny en juillet 1990 à Ramatuelle. Dans cette même ville, il entreprend la construction d'une villa qu'il nomme Lorada. Devant plus de deux-cent-cinquante-mille spectateurs, du 15 septembre au 4 octobre, Johnny présente, à guichets fermés son nouveau spectacle Dans la chaleur de Bercy.

En septembre 1991, sort l'album Ça ne change pas un homme, enregistré à New York.

À l'automne 1992, pour la troisième fois, il est à Bercy.

Pour le spectacle « Retiens ta nuit » qu'il joue les 18, 19 et 20 juin 1993, au Parc des Princes, Johnny gagne la scène par la pelouse en fendant la foule.

Johnny Hallyday enregistre en 1994, à Los Angeles Rough Town. Fait de Blues et de Rock, ce 38e album studio enregistré en anglais est son troisième du genre et son cinquième dans une langue étrangère.

Enregistré dans sa villa à Ramatuelle, l'album Lorada sort au printemps 1995. Jean-Jacques Goldman signe deux titres. Il se produit, pour la quatrième fois, à Bercy. 

Le 25 mars 1996, un an jour pour jour après leur rencontre, Læticia Boudou devient officiellement madame Hallyday.

Ce que je sais, son 41e album studio sorten janvier 1998.

En 1999, l'album Sang pour sang, composé et réalisé par David Hallyday, obtient un franc succès.

Après vingt-sept années d'absence, Johnny Hallyday est de retour à l'Olympia, où il donne, le 17 juin 2000.

Johnny Hallyday chante Tous ensemble, titre officiel de l'équipe de France de football pour le Mondial 2002. La même année, le 43e album studio de sa carrière, À la vie, à la mort, s'écoule à un million cinq cent mille exemplaires.

Johnny Hallyday choisi de remettre en question son contrat avec Universal Music Group, qu'il dénonce le 5 janvier 2004. 

Le chanteur signe en décembre 2005 chez Warner. En 2006, la nouvelle tournée de l'artiste, « Flashback Tour », ambitionne de le voir chanter dans toutes les salles parisiennes qui ont jalonné sa carrière avec, en point d'orgue, le Palais des sports de Paris.

Le Cœur d'un homme, aux sonorités country blues, est dans les bacs en novembre 2007.

Le 7 mai 2009, il démarre le Tour 66 au Zénith de Saint-Étienne où, en guise de répétitions générales, il donne huit représentations. Johnny Hallyday se produit les 29, 30 et 31 mai au Stade de France.

En mars 2011, sort son 47e album studio Jamais seul, réalisé par Matthieu Chedid. L'opus s'écoule à 185 000 exemplaires et se classe 14e des meilleures ventes. 2011, est aussi l'année de ses débuts sur les planches, où, du 6 septembre au 19 novembre, au théâtre Édouard VII, il joue une pièce de Tennessee Williams, Le Paradis sur terre. La première d'une nouvelle tournée a lieu le 24 avril 2012 à Los Angeles.

En novembre 2012, sort son 48e album studio, L'Attente. Réalisé par Yvan Cassar et essentiellement écrit par Christophe Miossec.

Le 24 avril 2014, le chanteur débute à Los Angeles, au Fonda Theatre (en), une tournée aux États-Unis et au Canada. Du 5 au 10 novembre, en trio sous le nom Les Vieilles Canailles, Eddy Mitchell, Jacques Dutronc et Johnny Hallyday donnent six représentations à Bercy.

Rester vivant, titre d'un nouvel album, sort le .

Le disque De l'amour sort le 2015 et est le 50e album studio du chanteur. Réalisé et composé par Yodelice (à l'exception d'un titre écrit par Hallyday). Les 22 et 23 janvier 2016, le Rester Vivant Tour redémarre sur la scène de l'Arena à Montpellier.

En , le chanteur révèle (via les réseaux sociaux) être soigné pour un cancer du poumon, diagnostiqué quelques mois plus tôt.

C'est à Lille, le , que débute la tournée des Vieilles Canailles, passant par la Belgique, la Suisse et Paris avec deux représentations à Bercy (les 24 et 25 juin). Les Vieilles Canailles donnent leur dix-septième et ultime concert à Carcassonne le

Johnny Hallyday meurt dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017 à l'âge de 74 ans.