NOËL

Selon l'ensemble des dictionnaires, le mot "Noël" vient du latin "natalis", signifiant "jour de la naissance".

C'est seulement en 354 que la date de la naissance du Christ fut fixée par le pape Liberus au 25 décembre. C'est ainsi que Noël est devenu une fête religieuse.

LE PÈRE NOËL

Autrefois, il y avait un vieux bonhomme qui gâtait les enfants méritants le jour de sa fête, le 6 décembre. Il s'appelait Saint-Nicolas. Il était représenté avec une longue barbe blanche et un costume rouge.

De nos jours, Saint-Nicolas est fêté dans l'Est et le Nord de la France ainsi qu'en Allemange, en Belgique, en Suisse, en Hongrie, en Russie, en Pologne, au Luxembourg et en Autriche. Saint-Nicolas transporte ses cadeaux sur un âne.

Le père Noël effectue sa tournée avec huit rennes : Dasher, Dancer, Prancer, Vixem, Comet, Cupid, Donder et Blitzen.

Il est importé aux Etats Unis au 17ème siècle. Les américains le transforment en un monsieur bien sympathique avec un manteau rouge et un traîneau. En 1821, le pasteur américain Clément Moore écrit un conte de Noël dans lequel un personnage sympathique apparait : le Père Noël. Le vieux monsieur habite au pôle Nord. Il est aidé dans son travail par des lutins. Son traîneau est tiré par des rennes. Au départ, le Père Noël était vêtu de bleu puis de vert. Depuis 1931, il arbore le rouge et le blanc grâce à une publicité pour une célèbre marque de cola.

Le Père Noël vit, paraît-il, à Rovaniemi un village en Finlande. Le plus célèbre barbu du monde y reçoit la visite de plus de 500 000 petits touristes par an.

Le Père Noël parcourt 91 millions de kilomètres en 31 heures durant lesquels il visite environ 350 millions d'enfants.

 

LES DIFFERENTS NOMS DU PÈRE-NOËL

Le Père-Noël international : Santa Claus
Belgique, Hollande, Nord-Est de la France : Saint Nicolas, Sainte Catherine, Sainte Barbe
Espagne : les Rois Mages
Italie : la Béfana
Scandinavie, Suède : Sainte Lucie
Grèce : Saint Basile
Catalogne : Saint Martin
Russie : Babouchkan

LE SAPIN DE NOËL

Le sapin est un conifère, c'est la définition des arbres qui conservent leur feuillage toute l'année.

Selon la légende, le moine anglais Boniface coupa un chêne qui fit tout tomber autour de lui sauf un sapin.

Le sapin de Noël aussi appelé "arbre du Christ", qui célèbre le culte de la lumière, vient d'Alsace où il a fait son apparition en 1521 à Sélestat. Ce premier sapin fut placé devant la mairie. Plus tard, on accrocha une étoile à la cime du sapin illuminé. Cette étoile était le symbole de l'étoile de Bethléem qui guida les Rois Mages jusqu'à l'enfant Jésus.

Autrefois, les personnes de la campagne coupaient en forêt eux-même leur arbre de Noël. Jusqu'au XIXè siècle, on suspendait le sapin au plafond de l'intérieur des maison. Depuis, on fait pousser des plants dans des pépinières et on peut acheter son sapin en pot ou, comme les citadins d'antan, sur une croix en bois. Il faut dire que dès le XVIè siècle, les gardes forestiers ont dû réglementer la coupe d'arbres pour limiter les abus.

Les toutes premières décorations des sapins étaient constituées de fruits (pommes, oranges…) auxquels on ajoutait des petits motifs en papier.

Il existe différentes sortes de sapins : le sapin blanc (cultivé en France, en Russie et en Scandivavie), le Nordman (cultivé au Danemark et en Géorgie, il ne perd pas ses épines), le Douglas (cultivé en Amérique du Nord et au Danemark) et l'Epicéa commun (cultivé en Belgique et en France). Pour décorer sa maison, il est interdit d'aller en arracher un en forêt !

Un sapin de Noël mesure, en moyenne, 1 mètre à 1,50 mètres.

Les sapins passent 4 ans en pépinière avant d'être planté dans la terre. Ils sont coupés au bout de 5 ans.

Pour Noël, en France, il se vend 6 millions de vrais sapins et 1 million de sapins artificiels.

LA CRÈCHE DE NOËL

Dans l'Evangile selon Saint-Luc, lorsque le Christ est né dans une étable, la Vierge Marie a emmailloté et couché son enfant dans une mangeoire pour bestiaux, appelée crèche.

Aujourd'hui on appelle également crèche les figurines mettant en scène la Nativité, pendant les fêtes de Noël.

Dans une crèche il y a Marie, Joseph, le Christ, sans oublier l'âne et le boeuf.

COMMENT DIT-ON JOYEUX NOËL ?

En Allemagne : Frohliche Weihnachten

En Angleterre : Merry Christmas

En Belgique : Zalige Kertfeest

Au Brésil : Feliz Natal

En Chine : Sheng Tan Kuaï Loh

En Espagne : Feliz Navidad

En Finlande : Hauskaa Joulua

En Grèce : Eftihismena

En Italie : Buon Natale

En Norvège : Gledelig Jul

En Pologne : Wesolych Swiat

Au Portugal : Boas Festas

En Russie : Hristos Razdajetsja

En Suède : God Jul

En Alsace : Frehligi Winhachda

En Bretagne : Nedeleg Laouen Na Bloavezh Mat

En Corse : Pace A Salute

Au Pays-Basque : Zorianak Eta Urte Berri On

LES CADEAUX DE NOËL

Les cadeaux de Noël symbolisent les présents apportés par les Rois Mages (Balthazar, Gaspard et Melchior) à l'enfant Jésus.

Dans la Rome Antique, on s'offrait des objets taillés dans le bois sacré de la déesse Strenia : chandelles, poupées, branches sculptées. Ces présents sont aujourd'hui devenus les "étrennes". Une étrenne c'est donner une somme d'argent au facteur, à son gardien, aux pompiers...

En France, au siècle dernier, on offrait juste une orange ou une mandarine (des produits rares à l'époque).

 

LE REPAS DE NOËL

Le repas du soir de la veille de Noël ou du jour de l'An est appelé réveillon. C'est en fait, un repas pris tard dans la nuit. Le mot "réveillon" vient du verbe "réveiller" qui signifit éveiller de nouveau.

La dinde aux marrons est le plat traditionnel du réveillon de Noël. Ce volatile a été découvert lorsque Christophe Colomb a découvert l'Amérique en 1492. Le dessert est constitué d'une bûche glacée ou en gâteau.

A l'origine, une vraie bûche arrosée de vin cuit était allumée pendant le repas de Noël. Elle devait se consummer toute la soirée, sans que le feu ne s'éteigne, sinon des malheurs arriveraient dans l'année.

Partout en France, il y a des traditions, il y a aussi des coutumes culinaires. En provence, on propose une dizaine de plats et treize desserts. Dans le Languedoc, on prépare les terrines de foies de dinde. Dans le bordelais, on déguste les célèbres crépinettes truffées. En Alsace, on mange des petits biscuits aux amandes qui sont appelés des schwowebretele. En Corse, ou en Bretagne, les morts sont de la fêtes, on laisse une assiette ou les restes sur la table pendant plusieurs heures.

 

LE GUI

Le gui est une plante traditionnelle de Noël, suspendu aux lustres ou au-dessus d'une porte. Le jour de l'an, à minuit précisément, la tradition veut que l'on s'embrasse sous une branche de gui, symbole de prospérité et de longue vie

QUELQUES DICTONS

Noël au balcon, Pâques aux tisons.

Noël gelé, moissons grainées.

Noël grelottant, Pâques éclatant.

A Noël froid dur, annonce épis les plus sûrs.

Givre à Noël, cent écus dans votre escarcelle.